En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Les scènes de Kevin Spacey dans le prochain film de Ridley Scott vont être retournées

Fin de partie pour Kevin Spacey : à quelques semaines de la sortie de Tout l'argent du monde, Ridley Scott a décidé de refaire ses scènes, en le remplaçant par Christopher Plummer.  

Kevin Spacey à New York, en mai. (© Daniel Zuchnik/WireImage)

Depuis qu'il a été accusé d'agression sexuelle sur un mineur – accusation à laquelle il a maladroitement tenté de répondre – la chute de Kevin Spacey paraît interminable. Évincé de la série House of Cards et cible de nouvelles accusations, l'acteur vient de subir un coup de grâce de la part de Ridley Scott : le réalisateur a annoncé que l'acteur serait remplacé par Christopher Plummer dans son prochain film, Tout l'argent du monde. 

Cette situation sans précédent est le fruit d'une décision unilatérale du réalisateur et producteur britannique (derrière les succès Alien, Blade Runner, Gladiator ou encore Seul sur Mars). Ce dernier n'aurait prévenu les studios qu'hier matin, à la suite de sa demande de retirer le film du festival AFI.

Christopher Plummer – initialement choisi pour le film mais évincé par Sony au profit de Kevin Spacey, en raison de son nom plus vendeur – doit ainsi retourner toutes les scènes où l'acteur fait une apparition (ce qui représente 8 à 10 jours de tournage). Il retrouvera donc Mark Wahlberg et Michelle Williams, à nouveau attendus sur le plateau. 

En raison du planning très serré, la compagnie d'effets visuels MPC – oscarisée l'année dernière pour son travail sur Le Livre de la jungle – pourrait également être mise à contribution afin de remplacer Spacey par Plummer dans certaines scènes.

Tout l'argent du monde est toujours annoncé pour le 22 décembre.

Voici une image que vous ne verrez pas au cinéma : Kevin Spacey dans Tout l'argent du monde. (© Metropolitan FilmExport)