En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Vidéo : le puissant discours d’Oprah Winfrey bouleverse les Golden Globes

La productrice, animatrice et actrice a été la première femme noire à recevoir le prestigieux prix Cecil B. DeMille Award lors de la cérémonie des Golden Globes ce 7 janvier. Elle a pour l’occasion prononcé un discours fort, salué par le public comme les internautes.

Ce 7 janvier, Oprah Winfrey est devenue la première femme noire à recevoir le prestigieux prix Cecil B. DeMille Award lors de la cérémonie des Golden Globes à Los Angeles. L’animatrice, productrice et actrice a été récompensée pour l’ensemble de sa carrière exceptionnelle, marquée notamment par son talk-show The Oprah Winfrey Show, le programme le plus suivi dans l’histoire de la télévision américaine.

Vêtue de noir, comme la plupart des personnalités présentes, pour dénoncer le harcèlement sexuel et les inégalités femmes-hommes du milieu, la deuxième fortune de l’industrie du divertissement a reçu ce prix avec un discours engagé et inspirant qui a bouleversé toute la salle ainsi que les téléspectateurs et téléspectatrices du monde entier.

Revenant sur ses origines et sa famille, Oprah Winfrey a rendu hommage à l’acteur Sidney Poitier, se rappelant l’avoir vu remporter un Oscar à la télévision en 1964, quand elle était petite. "J’ai essayé de très nombreuses fois d’expliquer ce qu’un moment comme celui-là représentait pour une petite fille, un enfant, le regardant de très loin, alors que sa mère passait la porte, épuisée après avoir nettoyé les maisons des autres" a-t-elle raconté, précisant : "Il ne m’échappe pas qu’en ce moment même, il y a des petites filles qui me regardent devenir la première femme noire à recevoir ce même prix."

La productrice est également revenue sur la terrible histoire de Recy Taylor, violée par six hommes blancs armés en 1944 et décédée fin décembre, qui n’a jamais obtenu justice. "Elle a vécu, comme nous avons tous vécu, bien trop d’années dans une culture brisée par des hommes brutalement puissants" a-t-elle martelé.

"Que toutes les filles qui nous regardent sachent qu’une aube nouvelle se profile à l’horizon !"

Oprah Winfrey a aussi rendu hommage à la presse et aux enquêtes publiées depuis l’affaire Weinstein, qui avaient révélé les pressions visant à faire taire les victimes, soulignant que le milieu est actuellement "en état de siège". Et que "l’arme la plus puissante" dont nous disposons est de "révéler notre vérité". Oprah Winfrey a ainsi célébré le mouvement MeToo :

"Je suis particulièrement fière et inspirée par toutes les femmes qui se sont senties assez fortes et indépendantes pour parler et partager leurs histoires personnelles. Chacune d’entre nous dans cette salle est célèbre à cause des histoires que nous racontons, et cette année, nous sommes devenues le sujet de l’histoire. Mais cette histoire n’affecte pas seulement l’industrie du divertissement, elle transcende chaque culture, géographie, race, religion, politique ou lieu de travail."

"Pendant trop longtemps les femmes n’ont pas été entendues ou crues si elles osaient raconter leur vérité sur le pouvoir de ces hommes. Mais leur temps est fini. Leur temps est fini !", a-t-elle ajouté, faisant référence à Time’s Up, la plateforme lancée le 1er janvier par 300 femmes travaillant à Hollywood pour lutter contre le harcèlement et les agressions sexuelles dans le monde du travail. "Donc je veux que toutes les filles qui nous regardent sachent qu’une aube nouvelle se profile à l’horizon !" a conclu Oprah avant de rendre hommage aux femmes et hommes travaillant à abolir le sexisme :

"Et quand l’aube se lèvera enfin sur ce jour nouveau, ce sera grâce à toutes ces femmes magnifiques, dont beaucoup se trouvent dans cette salle ce soir, et à quelques hommes assez phénoménaux qui se battent pour devenir les leaders qui nous amèneront à l’époque où personne n’aura plus jamais à dire 'me too'."

Le public, où beaucoup étaient émus aux larmes, a salué le discours d’une standing-ovation, tandis que de nombreux internautes ont manifesté leur volonté de voir la productrice devenir présidente des États-Unis en 2020.

Traduction : "Waouh, Oprah vient de faire en quelques minutes aux Golden Globes ce que le président n’a pas su faire en un an. Quelle puissance, quel leadership !"

Traduction : "La chose qui aurait pu rendre le discours d’Oprah meilleur aurait été qu’elle dise à la fin : 'J’annonce ma candidature à la présidence en 2020 !'"

Traduction : "Mon Dieu, Oprah Winfrey est… incroyable. Simplement incroyable. Elle doit se présenter à la présidence, maintenant. Il n’y a pas d’autres options. Le pays a besoin d’elle."

Ce n’est pas la première fois que cette possibilité est évoquée, la milliardaire philanthrope avait notamment été un soutien majeur pour Barack Obama lors de ses deux campagnes. Après ce discours puissant et inspirant, sa popularité n’est en tout cas plus à démontrer.