En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

"Nevemind", l'hommage le plus timbré à l'album culte de Nirvana

Le label Et Mon Cul C'est Du Tofu ? a sorti l'album tribute à Nevermind de Nirvana le plus dingue qu'on ait jamais écouté.

La pochette du seul tribute à Nirvana véritablement indispensable (Crédits image : Et Mon Cul C'est Du Tofu ?)

La pochette du seul tribute à Nirvana véritablement indispensable (Crédits image : Et Mon Cul C'est Du Tofu ?)

C'est déjà un manifeste en soi d'appeler son label Et Mon Cul C'est Du Tofu ?. Mieux encore, le label indépendant n'hésite pas à faire des choix forts, comme distribuer son catalogue en téléchargement légal via Pirate Bay ou distribuer des groupes aux noms de génie tels Bonne Humeur Provisoire, Dure Mère ou encore Les Morts Vont Bien.

Aujourd'hui, pour l'anniversaire des 20 ans de ce disque mythique, le label propose sur sa page bandcamp un tribute à Nevermind de Nirvana. Vu qu'il n'y a pas d'autre mot pour en parler, on laisse la parole au label pour le décrire :

Hommage vibrant et pathétique de quelques groupes DIY français chantant avec des accents pourris, pour les 20 ans de la mort de leur idole de jeunesse, Kurt Cobain. Tout Nevermind dans l'ordre, pour le meilleur et pour le pire.

"Ça sent le Mennen"

Retrouvez donc la reprise grindcore de "In Bloom" par Fatal Nunchaku, l'étrange version "à-la-Suicide" de "Polly" par Noir Boy George, le violoncelle punk de Mr Marcaille pour "Territorial Pissing" ou encore la solitude absolutiste de Jessica93 pour "Something In The Way".

Mais notre reprise préférée, c'est celle de "Smells Like Teen Spirit" par Trotski Nautique, qui transforme le sur-tube en un "Ça sent le Mennen" francophone où les guitares électriques laissent la place à... des flûtes. Solo inclus. Mmmm.

Cliquez sur l'image ci-dessous pour l'écouter ici.

Affreux vilain metalhead incurable, aussi rédac' chef du webzine Hear Me Lucifer.