Vidéo : quand la crème du rap game américain répond aux "Mean Tweets" des haters

Ou quand on mélange haine et autodérision.

C’est l’un des moments cultes du Jimmy Kimmel Live. Si vous ne connaissez pas encore la séquence "Mean Tweets", son édition spéciale hip-hop est l’occasion idéale de la découvrir. Pendant à peu près trois minutes, les gros bonnets du rap US défilent face caméra pour lire les tweets les plus hostiles à leur égard. Ce à quoi certains, dotés d’une bonne répartie, n’hésitent pas à répondre avec dérision.

C’est le cas des deux frères de Rae Sremmurd qui, face à un message expliquant que n’importe qui pourrait gagner des millions en faisant comme eux, "de la musique de merde", répondent avec un brin de défiance : "essaie." Au-delà de la méchanceté gratuite (qui peut être drôle, avouons-le), quelques messages illustrent à merveille les limites – presque inexistantes – au sein de la twittosphère. Comme quand Anderson Paak est tout simplement décrit comme un gars qui a une tête à "baiser son cousin", no comment.

Mais heureusement, la plupart des tweets sont de vraies petites perles, totalement gratuites mais drôles, contrairement à cette pique ignoble à Anderson Paak. Comme celle adressée à Big Sean : "Juste quand tu penses que le monde se porte bien, Big Sean sort de son trou avec un nouveau morceau de merde."

Vous l’aurez compris, le "Mean Tweets" n’est pas fait pour ceux qui n’ont pas un minimum d’autodérision. On vous laisse découvrir le passage de DJ Khaled, qui est peut-être l’un des plus drôles de la séquence. Sans oublier 50 Cent, Lil Wayne, Tyler, The Creator, A$AP Rocky, Trippie Redd, Eve, T-Pain et bien d’autres.

Et pour ceux qui veulent voir ce que ça donne avec d’autres personnes que des rappeurs, voici le Mean Tweets spécial Oscars, avec certaines des plus grandes stars hollywoodiennes.