En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Tous sur le live stream (de l'enfer) de Frank Ocean : ça s'anime

Le mec coupe du bois mais L'HISTOIRE S'ÉCRIT MAINTENANT. Suivez dans cet article constamment mis à jour le live stream de Frank Ocean pour, on l'espère, la présentation de son nouvel album.

Capture du live stream. Cliquez sur l'image pour y accéder.

Capture du live stream. Cliquez sur l'image pour y accéder (attention, ça ne fonctionne que sur Safari et sa dernière version).

OKAY, on se calme et on récapitule. Ce matin, autour de 10 heures, heure française, un mystérieux live stream Apple Music s'est lancé sur le site dédié au nouvel album de Frank Ocean. À l'écran, un plan fixe, filmé en continu avec, en fond, du bruit. Nous voici dans un entrepôt, ou plutôt devant l'écran de notre ordi à attendre comme des cons que quelque chose se passe. À scruter le moindre détail, à attendre le moindre signe de vie, à tendre l'oreille pour tenter de capter les premiers changements de son.

Autour de 15 heures. Ça y est, le plan change d'angle de vue. Sur le côté gauche, le tableau que l'on voyait précédemment de face : il s'agit d'un atelier, au sein duquel Frank apparaît. Est-ce vraiment lui ? La question nous traverse l'esprit, tant cette apparition semble irréelle. Alléluia, il y a enfin du mouvement. Après quatre ans d'attente, on n'a jamais été aussi proches du dénouement.

Pendant que l'ombre qui plane sur cette pièce coupe du bois avec une scie électrique (oui, oui, il coupe du bois), dort dans le coin droit de la pièce une immense installation d'enceintes signée Tom Sachs, l'homme derrière cette vidéo.

Entre 15 h 30 et 16 h 20. Le plan change de nouveau. Retour au premier angle de vue, avec l'atelier de l'artiste capturé bien de face. Frank Ocean (ça ne peut être que lui, même s'il semble avoir pris du cheveu et légèrement du poids) coupe toujours du bois. Mais quelques notes de musique se lancent par moments. Voilà. On attend. Impatiemment. QU'IL FINISSE ENFIN DE COUPER SON PUTAIN DE BOIS, BORDEL.

AH. 16 h 45, au moment où l'on vous partage cet article, la musique se lance ENFIN. Des premières notes au synthé qui rappellent une boucle utilisée par Daft Punk sur "Contact", dernière piste de Random Access Memories, et, avant elle, le sample utilisé par les deux robots, tiré de "We Ride Tonight" de The Sherbs. Peut-être qu'on se trompe, hein, l'émotion est grande.

17 heures. Frank recoupe du bois... On fait une sieste au beau milieu de la forêt et on revient.

Un son différent nous réveille. Expérimental. Une cosmicité que Frank Ocean installe à répétition dès lors qu'il balance un bout de son. On ne comprend pas encore où il veut en venir, ni de quel morceau il s'agit si ça en est bien un... mais on attend d'en voir et entendre davantage. L'action s'amplifie, (très) doucement mais sûrement.

Quoi qu'il en soit, quoi qu'on en pense et malgré l'attente qui s'installe en nous, Frank Ocean est un génie, et il a visiblement décidé de frapper fort. Mais c'est normal après tout, il a eu tout le temps de se préparer.

17 h 40. Le menuisier continue de travailler son bois, et les notes de musique se font de plus en plus présentes. Une nappe de violons, envoûtante, habite actuellement la pièce (de théâtre). C'est sobre, souvent chiant, mais c'est beau. On ne lâche pas l'affaire, même si, vu la cadence imposée par le maestro, cela risque de durer quelques heures…

18h10. Des notes de piano. Voilà. Sinon, RAS. Les bruits de scie commencent par nous scier le crâne en mille.

AH. 18h20, Frank quitte son atelier. Smartphone en main, il scrute son écran (sûrement pour se marrer devant vos tweets et autres statuts d'impatience) tout en allant s'asseoir devant les enceintes. IS THE WAIT OVER ?

frankassis

Eh non, il faisait juste une pause. Le voilà de nouveau à son atelier. Les cris de la scie reprennent... Plus forts que jamais. À en faire des étincelles... On attend toujours celles de l'album. En parallèle, une sorte de bruit de minuteur s'est lancé.

Le mec est sur le point de rentrer dans le Guiness Book des records en tant que meilleur bûcheron.

19h15. Après quelques dernières notes de musique et de tronçonnage, Frank s'est barré.

Après 10 heures de sciage de bois, plus personne

Après 10 heures de sciage de bois, Frank s'est barré

Et nous avec. À plus tard !

Jour 2.

FO

Frank est de retour dans son atelier de menuiserie. Il nous construit quelque chose de fat, tout en passant du son, comme la veille. Mais qu'est-ce que cela peut bien être ? Réponse à l'issue de la semaine, pendant laquelle il squattera vraisemblablement tous les jours ce hangar jusqu'à la date désormais connue de la sortie de Boys Don't Cry : ce vendredi 5 août 2016. À TOUTE !

Cet article sera constamment mis à jour. Restez dans le coin pour suivre avec nous les aventures de Frank Ocean, qui devraient s'animer dans les minutes/heures/mois/années (?) qui suivent.

"Keep ya head up"