En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Le premier trailer bien glauque de Slender Man est là

La légende d’Internet la plus flippante a droit à son propre film d’horreur.

Que vous l’ayez découvert à travers des photomontages flippants au possible, des séries de vidéos réalistes sur YouTube, un jeu vidéo minimaliste mais au combien nocif pour les cardiaques, ou encore le fait divers concernant deux gamines ayant tenté de buter une de leur camarade en 2014 dans le Wyoming, vous connaissez, au moins de nom, le célèbre Slender Man.

Pure création d’Internet, ce monstre humanoïde nourrit la paranoïa et l’imagination de nombre d’entre nous depuis 2009, mais n’avait pas encore été exploité dans un véritable long-métrage. C’est désormais chose faite avec Slender Man, film d’horreur produit par Sony et réalisé par le Français Sylvain White (Steppin', La Marque des anges, ainsi que plusieurs épisodes des séries Empire, Hawaii 5-0 ou encore The Americans).

Le premier trailer de ce long-métrage mystérieux dont l’on n’avait jusqu’à présent aucune information vient d’être divulgué sur la Toile. On y découvre un schéma plutôt classique de disparitions d’enfants, illustré par une succession d’images glauques, de bruitages un peu bizarres, d’effets spéciaux – pas spécialement rassurants sur la qualité du produit fini –, avec une ambiance digne du creepypasta.

On ne sait pas grand-chose du synopsis pour l’instant. Mais côté casting, on retrouvera Jaz Sinclair (Angela dans La Face cachée de Margo), Joey King (la plus jeune de la fratrie de Conjuring, les dossiers Warren), Julia Goldani Telles (Whitney dans The Affair), Annalise Basso (l’ado de Captain Fantastic) ainsi que Kevin Chapman (Fusco dans Person of Interest).

Slender Man sortira le 16 mai prochain au cinéma. Reste à savoir comment Sony a pu négocier pour choper les droits de cette créature, qui semblent être un véritable casse-tête.

À lire -> Slender Man : autopsie d’un mème Internet devenu une légende urbaine