En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Fréquentation des salles en hausse et nombre d’entrées record : le cinéma se porte très bien en France

209 millions d’entrées, dont 78 pour des films français : 2017 était une belle année pour le cinéma.

Dane DeHaan et Cara Delevingne dans Valérian. (© EuropaCorp)

On a tendance à croire qu’Internet, lieu par excellence du téléchargement illégal entre autres, a un peu tué le cinéma. Pourtant, les records au box-office ne font qu’exploser depuis quelques années. Si les blockbusters trustent la majorité des entrées de ces derniers, et que de plus en plus de cinémas indépendants meurent au détriment de méga complexes avec une dizaine de salles, le fait est que les gens vont de plus en plus souvent dans les salles obscures.

Le CNC vient de dévoiler les chiffres de l’année 2017 et ils sont impressionnants. En France donc, plus de 209 millions de tickets ont été vendus. Soit des chiffres bien au-dessus de la moyenne de ces 10 dernières années (205 millions) et la troisième meilleure année pour le cinéma en France depuis 50 ans, rapportant au total 1,36 milliard d’euros.

Si l’on regarde un peu plus dans le détail, on constate que la fréquentation des films français a augmenté de 2,6 %, atteignant 78 millions de places, alors que celle des longs-métrages américains a baissé de 8,6 %, atteignant les 102 millions de tickets vendus.

Néanmoins, les plus gros succès de l’année dans l’Hexagone sont Moi, Moche et Méchant 3 (5,6 millions d’entrées) et Star Wars : Les derniers Jedi (5,2 millions d’entrées). Les plus gros succès français sont quant à eux Raid dingue avec 4,6 millions d’entrées, Valérian et la cité des mille planètes qui en a chopé 4 millions, Alibi.com et ses 3,6 millions ou encore Le Sens de la fête qui en a récolté 3 millions.

L’autre information, c’est que les Français sont ceux qui vont le plus au cinéma en Europe — avec un parc de 5 847 écrans, soit le plus important du continent, ce n’est pas non plus très étonnant.

À lire également -> En 2017, la comédie française touche le fond et creuse encore