Kendrick Lamar interdit les photographes (mais pas les téléphones) lors de ses prochains concerts

On apprenait aujourd'hui que Kendrick aurait pris des mesures drastiques pour ses prochains concerts : aucun téléphone ni photographe extérieur à son entourage ne serait autorisé. Il s'avère en fait que seuls les photographes professionnels sont concernés. 

(© Rolling Stone)

Mise à jour (18h30) : Suite au séisme qu'a provoqué l'annonce initiale, Pitchfork a contacté le staff de Kendrick pour tirer cette affaire au clair.  Ainsi, contrairement à ce qui a été dit, les téléphones pourront être utilisés - seuls les photographes professionnels ne seront pas autorisés, et ce pour les mêmes raisons de droits d'auteur.


Vous avez prévu d’assister aux prochains concerts de Kendrick Lamar à Paris et comptiez immortaliser le moment sur votre smartphone ? Désolé de vous décevoir, mais l’artiste ne vous le permettra pas. Selon The Guardian, le rappeur de Compton a bel et bien annoncé que les téléphones portables seraient interdits lors des prochaines dates de sa tournée du DAMN. Tour. C’est donc valable pour la France qui l’accueillera les 25 et 26 février prochains à l’AccorHotel Arena. Il rejoint donc Alicia Keys, Prince, Guns N' Roses ou encore plus récemment, Jack White. Bref, tous ces artistes qui ont encouragé et encouragent encore les fans à profiter du show dans l’instant et sans artifice.

Et comment leur en vouloir ? Voir la majorité du public les yeux rivés sur leur téléphone pour s’assurer d’un cadrage optimal, plutôt que de se concentrer sur la performance a de quoi frustrer les artistes. Cela a un effet sur tous les spectateurs d’ailleurs : si vous êtes un tant soit peu habitués à vous rendre à des concerts, il se peut que votre plaisir ait été partiellement gâché par une personne devant vous qui, téléphone en l’air, vous empêchait de voir correctement la scène. Mais pour Kendrick, si ce critère doit jouer quelque peu, la vérité est ailleurs. C’est avant tout une question de business.

Money, money, money !

Plus que les simples smartphones, c’est carrément les photographes professionnels qui seront limités lors de ses dates à venir. En effet, seulement ceux mobilisés par les équipes du rappeur seront autorisés. Un choix radical mais destiné, toujours selon The Guardian, à protéger "la marque et les droits d’auteur", tout en n’influant pas négativement sur les ventes de billets.

Il est vrai que lorsque certains concerts se voient diffusés intégralement sur YouTube en HD (la qualité du matériel le permettant de plus en plus), certaines personnes ne voient pas forcément l’intérêt de payer si cher pour voir un live si on peut le retrouver quasiment le jour même en bonne qualité sur la Toile. Certes, dans l’industrie musicale aujourd’hui, la majorité des revenus des artistes vient des tournées, mais dans le cas de Kendrick – lorsqu’on se souvient à quelle vitesse les places s’étaient écoulées – il y a tout de même de quoi rire jaune. Oui, ces deux concerts s’annoncent épiques, mais espérons tout de même que le business ne prenne pas le pas sur la musique.