En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

©Capture d'écran clip "Je suis Big Daddy"

Jok’air nous offre le clip du planant "Je suis Big Daddy"

Il s’agit du deuxième extrait de sa future mixtape du même nom.

Si Jok’air s’est récemment séparé de son groupe La MZ (depuis décembre 2016), c’est peut-être pour mieux prendre son envol. Son activité dans le groupe du XIIIe arrondissement lui a permis de s’attirer une lumière qui ne l’a pas quitté depuis. En effet, le 24 février dernier, il sortait son premier EP de sept titres, Big Daddy Jok, qui comprend des tubes à plus d’un million de vues sur YouTube – comme le mélancolique "La Mélodie des quartiers pauvres". Aujourd’hui, il sort le clip de "Je suis Big Daddy", deuxième extrait de sa future mixtape du même nom.

Petit prince du cloud rap, Jok’air a choisi de varier les plaisirs sur ce morceau. Il propose ainsi un rap qui alterne entre flow langoureux à la limite du chant, rythme plus cadencé sur la deuxième partie, et voix à la fois déformée et robotique sur le refrain. Tout cela sur une production vaporeuse et aérienne signée Pepside, un beatmaker qui a travaillé sur plusieurs morceaux de son premier EP.

Dans le clip réalisé par Kévin Still & Owen Still, le rappeur a respecté cette logique de diversité. En effet, on y voit Jok’air jouer les globe-trotters entre différentes villes des États-Unis, brouillant les pistes sur sa position grâce à des sous-titres de ses paroles dans différentes langues qui ne correspondent pas aux décors (français, grec, espagnol, arabe, japonais…). Le clip mêle aussi les techniques de tournage, entre noir et blanc, couleurs, dimension carrée ou plein écran, effet clean ou VHS. Le résultat, tant visuel que musical, fonctionne et séduit, ce qui ne laisse présager que du bon pour la future mixtape.

La mixtape Je suis Big Daddy sortira le 16 juin prochain.