En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Entre James Bond et Star Wars, ce court-métrage avec des Lego est impressionnant

Ces vingt minutes d’animation en stop-motion, avec de jolis clins d’œil au cinéma, vont vous impressionner.

Ce court-métrage bourré de références a été sélectionné à Cannes, en "coup de cœur" du Short Film Corner. L’auteur est d’ailleurs un jeune Français, Hadrien Besse, formé à l’Eicar. Après trois ans de travail, en stop-motion avec des Lego, il dévoile enfin, en intégralité sur YouTube, son travail monstrueux.

Entre son générique à la James Bond, glamour et intense, ses scènes de torture, ses duels contre des Playmobil, ce court-métrage, Hold the Lines : Opération Cobra, est surprenant. Derrière les scènes d’action, Hadrien Besse n’omet pas de recréer des scènes de la vie quotidienne avec ses Lego et de faire de jolis clins d’œil aux classiques du cinéma. Pour ce film, qu’il a fabriqué grâce à sa grande collection de petits jouets en briques, il nous plonge en pleine guerre et suit le parcours d’un espion de la rébellion pour contrer la tyrannie de la "Darkforce".

Pendant toutes ces années, il a travaillé de manière solitaire, et avec acharnement, comme il nous l’explique :

"J’ai commencé à travailler sur le film en tant que 'side-project' en mars 2013 et on l’a achevé en mars 2017. Pendant tout ce temps, les choses ont beaucoup évolué, le scénario a changé plusieurs fois, les dialogues ont été réécrits et les personnages réajustés. Ce qui représentait le plus gros challenge pour moi, c’était de ne pas laisser tomber le projet au milieu de sa production. J’ai tenu le coup, notamment grâce au fait qu’il y a une émotion particulière avec l’animation lorsqu’on voit les choses prendre vie petit à petit à chaque étape de la production. Je pense que l’enthousiasme de mes proches par rapport au projet m’a aussi bien aidé pour aller jusqu’au bout."

Sur sa page, il a également dévoilé le making-of de son film :

Avec les bons retours sur cette réalisation, franchement minutieuse, Hadrien Besse nous confie qu’il prépare un autre projet de stop-motion, dans la même tonalité que celui-ci, mais pas nécessairement avec des Lego. Avis aux producteurs et diffuseurs : un jeune talent est à prendre…