Hyacinthe affronte la réalité avec "Saint-Hyacinthe", son nouveau clip dystopique

"Saint-Hyacinthe" est le premier morceau de Hyacinthe depuis la sortie en septembre dernier de son album Sarah.

Pour son album Sarah, sorti en septembre dernier, Hyacinthe a fait le choix du chant (tout en conservant une part de rap), se formant pour l’occasion avec le même professeur que son pote Jok’Air. Aujourd’hui, alors qu’il revient sur le devant de la scène avec son morceau "Saint-Hyacinthe" produit par LVMX, le jeune MC parisien mise sur un rap plus frontal.

Toujours attaché à son thème de prédilection, la spiritualité (qu’il aborde en parlant de religion ou des étoiles), Hyacinthe raconte la dualité qui l’habite, à travers ses deux alter ego : Hyahya et Saint-Hyacinthe. Alors que le premier est un jeune fêtard excessif, qui se noie dans les drogues pour oublier, le second, plus lumineux, "réconforte les âmes et écrit pour ceux qui, comme lui, se sentent perdus dans la brume".

Pour accompagner ce retour sonore, Hyacinthe nous offre un clip plutôt réussi. Réalisé par Nicolas Capus, il confirme l’attention portée par Hyacinthe aux vidéos. Ici, c’est dans le cinéma qu’il a puisé son inspiration puisque le rappeur a choisi de faire référence au film Invasion Los Angeles de John Carpenter, dans lequel le héros découvre une paire de lunettes de soleil qui lui permet de voir le monde tel qu’il est réellement, c’est-à-dire gouverné par des extraterrestres ayant revêtu l’apparence d’humains.

Rassurez-vous, pas d’extraterrestres dans ce clip. Cependant, Hyahya a lui aussi la capacité de voir, dans un monde en noir et blanc, les messages dissimulés dans notre quotidien, alors que Saint-Hyacinthe jouit d’une vie plus calme et colorée.

Hyacinthe se produira aux Étoiles de Paris, le 31 mai prochain. Son album Sarah est disponible depuis le 29 septembre 2017.

À lire -> Rencontre avec Hyacinthe, l’étoile sombre du rap français