Exclu : découvrez 4 films de la Fête du court-métrage

La Fête du court-métrage se déroulera du 14 au 20 mars et célébrera dans toute la France le cinéma, version courte. Voici quelques films à découvrir en exclusivité.

Après un grand succès en 2017, la Fête du court-métrage rempile pour une deuxième édition, qui aura lieu du 14 au 20 mars partout en France et aussi à l’international. L’évènement annuel se donne pour objectif de rassembler plusieurs générations autour de petites perles cinématographiques.

Au programme ? Projections, animations ou encore ateliers qui permettront au grand public de découvrir les premiers films de grands réalisateurs, des petits rôles d’acteurs populaires ou simplement de se faire plaisir avec des courts-métrages engagés, inspirants et divertissants.

180 films tout près de chez vous

De Paris à Tours en passant par Lyon, Bordeaux ou La Réunion, le cinéma au format réduit viendra se nicher dans une trentaine de spots français. Les six coins de l’Hexagone seront investis par des thématiques explorant la relève et les incontournables du cinéma tout en se pliant aux plus jeunes, qui pourront se familiariser avec cet art. Ils pourront par exemple découvrir Le Voyage dans la Lune de Georges Méliès, considéré comme le premier film de science-fiction.

Cette année plus spécialement, l’édition consacrera une partie de sa programmation aux questions de sexes, de genres et d’étiquettes pour faire passer un message de tolérance. La Fête du court-métrage proposera par exemple de découvrir la première collaboration de Julia Ducournau et Garance Marillier, les deux révélations féministes de Grave qui ont exploré, dans un premier court-métrage intitulé Junior, la transformation du corps d’un garçon manqué.

Dans un tout autre registre, plus engagé, on pourra aussi visionner Le Bleu blanc rouge de mes cheveux, qui concourrait aux César. Parmi ces 180 films, reflet d’une sélection éclectique, chacun devrait y trouver son compte tout près de chez lui. En attendant de débuter, où que vous soyez, ce marathon très plaisant, voici quatre courts-métrages à retrouver dans les salles partenaires répertoriées juste ici.

Ces jours heureux d’Eric Tolédano et Olivier Nakache

Les joies de la colonie de vacances à travers l’expérience d’un moniteur qui est un charmant loser. On reconnaît ici le brouillon réjouissant de Nos jours heureux, qui fera le succès du duo français Olivier Nakache et Eric Toledano, maintenant réputés pour Intouchables et dernièrement Le Sens de la fête. Omar Sy avait déjà trouvé sa place devant leur caméra.

Next Floor de Denis Villeneuve

Esthétique, sombre et expérimental, ce court-métrage est un petit trésor pour tous les amoureux du cinéaste. Si Next Floor est loin derrière Blade Runner ou Arrival, il soulignait déjà la singularité et la créativité du réalisateur québécois. En l’occurrence, son histoire appétissante rassemble ici une troupe de comédiens autour d’un banquet opulent et se déroule sur plusieurs étages…

Welcome to China avec Arié et Gad Elmaleh

Voilà l’histoire presque autobiographique du célèbre Gad Elmaleh et de son frère Arié, moins exposé. Tous deux ont choisi de devenir des personnalités. L’un a percé, l’autre galère. Le premier, Gad, vient de se voir proposer un rôle dans le prochain film de Martin Scorsese. Le problème, c’est que l’audition a été calée le même jour que son show en Chine, très bien payé. La solution ? Que son frère prenne l’avion et se fasse passer pour lui.

Voyage d’affaires avec Mélanie Laurent et Guillaume Canet

Un joli twist pour tourner en ridicule la rencontre de ces deux amis de longue date du cinéma français que sont Mélanie Laurent et Guillaume Canet.

Journaliste cinéma. Experte en Timothée Chalamet, Quentin Tarantino et Martin Scorsese.