Ce documentaire explore le quotidien de cinq expatriés noirs à Tokyo

shares

Dans Black in Tokyo, l’artiste Amarachi Nwosu nous offre un regard unique sur l’expérience des personnes noires qui vivent à Tokyo.

Américaine d’origine nigériane, Amarachi Nwosu est une artiste multifacette. Au cours de sa carrière de photographe, scénariste et documentariste, elle a développé un lien particulier avec le Japon, où elle a travaillé avec différents médias tel Vice Japan ou des grandes marques comme Adidas, créant notamment la première campagne de publicité japonaise représentant une femme noire.

(© Melanin Unscripted/YouTube)

Le temps qu’elle a passé dans la capitale nippone l’a encouragée à s’interroger sur le quotidien des expatriés noirs dans ce pays d’apparence homogène. Sa réflexion a alors abouti à la réalisation du documentaire Black in Tokyo, lequel suit le quotidien de cinq individus et s’intéresse à l’influence de la culture noire sur la jeunesse asiatique.

À travers les témoignages de ces personnes aux parcours divers et variés, le spectateur découvre les challenges culturels et les opportunités qui se présentent à la population noire de Tokyo, mais aussi le rapport de la société japonaise aux couleurs de peau ainsi que la façon dont la culture noire est représentée dans les médias.

(© Melanin Unscripted/YouTube)

Black in Tokyo sera bientôt disponible sur Melanin Unscripted, la plateforme d’Amarachi Nwosu, qui a pour but de lutter contre les stéréotypes raciaux en montrant la complexité de l’identité noire, souvent présentée comme unidimensionnelle dans les médias traditionnels.

Le documentaire sera présenté en avant-première à la galerie Bowery, à New York, le 16 novembre prochain.

Traduit de l’anglais par Sophie Janinet