En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Du red carpet à la statuette, Konbini vous fait vivre au rythme d’Hollywood à l’occasion des Oscars 2016.
dicapriooscars

Vidéo : le discours de l'oscarisé Leonardo DiCaprio mérite aussi sa statuette

Statuette enfin en main, l'acteur de 41 ans a focalisé l'attention sur la problématique environnementale du réchauffement climatique dans un discours sobre et engagé. 

dicapriooscars

Leo et son Oscar, en couple depuis cette nuit

La malédiction brisée, celui que l'on peut désormais qualifier d'acteur oscarisé est entré, à travers la sienne, dans l'histoire du cinéma. Oscar mérité du meilleur acteur pour son rôle dans The Revenant, Leonardo DiCaprio s'est pour la première fois retrouvé de l'autre côté du micro du Kodak Theatre pour un discours lui aussi attendu.

Tenant fermement sa statuette, l'acteur de 41 ans s'est d'abord plié aux traditionnels remerciements, avec un bel hommage à Tom Hardy.

"Je vous remercie tous beaucoup. Merci à l'Académie, je vous remercie tous dans cette salle. Je dois féliciter les autres candidats, incroyables cette année. The Revenant a été le fruit des efforts inlassables d'un casting et d'une équipe incroyables. Tout d'abord, merci à mon frère dans cette aventure, Monsieur Tom Hardy.

Tom, ton talent ne peut être dépassé par notre amitié hors écran... Merci pour avoir permis une expérience cinématographique transcendante. Merci à tout le monde, à la Fox et New Regency... Merci à toute mon équipe. Je tiens à remercier tous ceux qui ont été là dès le début de ma carrière... À mes parents, rien de tout cela n'aurait été possible sans vous. Et à mes amis, je vous aime chèrement, vous vous reconnaîtrez."

"Ne prenons pas cette planète pour acquise"

Puis, plutôt que de se concentrer sur son unique victoire en 25 années de carrière et cinq nominations, Leonardo DiCaprio a utilisé la force de l'événement pour transférer l'attention brûlante sur un sujet bien plus sérieux : la problématique environnementale du réchauffement climatique.

Une cause qui lui tient à cœur (lui qui a pourtant été tué par un iceberg), pour laquelle il demande de s'engager collectivement, dès maintenant. Ne pas "prendre cette planète pour acquise" et s'unir pour sa protection et celle des victimes collatérales du réchauffement, avant qu'il ne soit trop tard, tel a été son message. Un speech qu'il conclut sobrement : "Je ne prends pas ce soir pour acquis. Merci beaucoup."

"Et enfin, je veux juste dire ceci : faire The Revenant était avant tout parler de la relation entre l'homme et l'environnement. Une nature que nous avons collectivement vécue comme l'année la plus chaude de l'histoire. Notre production nous a contraints à nous déplacer à l'extrême sud de notre planète juste pour pouvoir trouver de la neige.

Le changement climatique est réel, et il se passe maintenant. Il est la menace la plus urgente pour notre espèce tout entière, et nous devons travailler collectivement, ensemble, et cesser de tergiverser. Nous devons soutenir les dirigeants du monde entier qui ne parlent pas pour la cause des grands pollueurs, mais qui parlent pour celle de toute l'humanité, pour les peuples autochtones du monde, pour des millions et des millions de personnes défavorisées, là-bas, et qui sont les plus touchées par ce problème.

Pour les enfants de nos enfants, et pour les personnes dont les voix ont été étouffées par la politique de la cupidité. Je vous remercie tous pour ce prix incroyable ce soir. Ne prenons pas cette planète pour acquise. Je ne prends pas ce soir pour acquis. Merci beaucoup."

"Keep ya head up"