En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

matthieu-delormeau-ne-s-est-toujours-pas-remis-d-un-canular-de-cyril-hanouna-1_5737381

Un rapport assassin dénonce l’homophobie obsessionnelle de TPMP

L’Association des journalistes LGBT a publié un rapport effrayant sur l’homophobie systématique relayée par Touche pas à mon poste, entre humiliations, menaces et caricatures. À vomir.

matthieu-delormeau-ne-s-est-toujours-pas-remis-d-un-canular-de-cyril-hanouna-1_5737381

Matthieu Delormeau en larmes après une énième humiliation. (© C8)

“Vous avez pas autre chose à faire que clasher TPMP ?”, diront certains. On aimerait bien, mais il y a des choses qu’on ne peut pas laisser passer. Quarante-deux. C’est le nombre de fois où Touche pas à mon poste a “abordé” le sujet de l’homosexualité au cours du seul mois de novembre 2016, et vous vous doutez bien que ce n’était pas pour proposer des analyses humanistes sur la question.

Les gays sont systématiquement brimés par les chroniqueurs, qui n’hésitent pas à verser dans les clichés les plus rabaissants, le tout sous couvert du “ça va, c’est pour rire”, qui est devenu la marque de fabrique de l’émission. Les membres de l’Association des journalistes LGBT (AJL) ont courageusement donné de leur temps et de leur personne pour scruter toutes les émissions du mois dernier, à la recherche de passages homophobes. Et c’est pas ce qui manque, comme le souligne leur rapport.

L’équipe de Cyril Hanouna (“Baba” pour les intimes) fait preuve d’une véritable obsession pour les gays, en partie excitée par la présence de Matthieu Delormeau, chroniqueur homosexuel régulièrement humilié dans l’émission. À travers lui, ce sont tous les LGBT qui sont insultés. “Le relevé […] et ses effets de répétition sont inquiétants“, s’alarme l’association, qui a classé ces séquences en trois catégories :

  • Des remarques clairement homophobes, à l’image de cette réponse de Cyril Hanouna à Jeremstar qui le drague ouvertement : “Alors le problème avec moi, c’est que je suis un petit peu nerveux. Si tu commences à me toucher, on peut assister à un homicide”. Traduction, s’il en fallait une : “Tu me touches, je te tue, sale pédale.”
  • Des menaces : comme lorsque les animateurs doivent à tour de rôle citer une chanson sur laquelle ils aiment faire l’amour.
    – Matthieu Delormeau : “C’est une très jolie chanson, j’espère que vous aurez un jour l’occasion de l’entendre…”
    – Hanouna, agressif : “Pas avec vous. Non mais je vais t’expliquer, celui qui va me ‘ken’, il est pas né.”
     Delormeau : “Comment ?”
     Hanouna : “T’as très bien entendu.”
  • Des “blagues graveleuses, réduisant le chroniqueur à sa seule sexualité”. Exemple :

Comme le pointe l’AJL, le rire de l’audience coupe souvent court à tout esprit critique de la part des téléspectateurs. Sauf que cette ambiance homophobe est clairement perceptible pour ceux qui y font un minimum attention (les LGBT par exemple). Touche pas à mon poste véhicule de manière systématique les pires clichés sur les personnes homosexuelles, et nombreux sont ceux qui se sentent blessés. Pire, l’émission est suivie par des millions de personnes chaque jour, notamment des jeunes en train de former leur esprit critique et leur vision de la société. Les conséquences sur eux peuvent être désastreuses. Rappel : l’homophobie est punie par la loi, même si “c’est pour rire”.

Extraits choisis parmi la liste exhaustive de l’AJL (regardez les dates …) :

  • 2/11 : Isabelle Morini-Bosc [IMB] et Jean-Michel Maire [JMM] discutent de La France a un incroyable talent (M6). JMM n’a pas aimé.
    IMB : “Tu plaisantes ? Le mec qui s’empale sur sa tige, excuse-moi, fais-en autant et on arrive.” Hanouna : “Y’a un mec qui s’empale sur la tige, y’avait Delormeau hier dans Incroyable talent ?”
  • 3/11 : Cyril Hanouna demande : “C’est quoi vos qualités Matthieu Delormeau, si vous deviez vous vendre ?”
    Delormeau : “Humour, sincérité…”
    Jean-Luc Lemoine l’interrompt : “La bitomanie !”
    Hanouna en riant : “La bitomanie !”
    Sourire de Delormeau qui poursuit : “L’affection, la tendresse…”
  • 3/11 : Tour de table autour des surnoms attribués à son/sa copine.ain.
    Cyril Hanouna : ” Et vous Matthieu ?”
    Delormeau :  “Boule d’amour.”
    Jean-Michel Maire : “C’est deux boules d’amour !”
    Hilarité générale, Delormeau rit aussi, rougit.
  • 7/11 : L’équipe réalise un selfie à la Ellen DeGeneres.
    “Qui fait Brad Pitt ?”
    Cyril Hanouna à Matthieu Delormeau : “Vous connaissant, c’est plutôt Brad Bite.”
  • 7/11 : Camille Combal à Cyril Hanouna : “Attention aux mains baladeuses, je suis pas Delormeau.”
  • 8/11 : nouveau jeu sur le plateau : “Guess who my sosie is ?” (en gros, quel chroniqueur ressemble à quelle star).
    Une photo de Pamela Anderson : “C’est Delormeau ?”, demande quelqu’un.

La suite du rapport est à retrouver ici.