David Lynch arrête le cinéma et prend sa retraite

À 71 ans, David Lynch confie dans une interview son désir de prendre sa retraite, tout en observant avec incompréhension la tournure que prend l’industrie du cinéma.

( © Facebook )

(© Facebook)

La troisième saison de Twin Peaks qui arrivera au printemps (dans deux semaines au festival de Cannes et disponible dès le 22 mai sur Canal +) pourrait bien être le dernier salut de David Lynch. Le réalisateur qu’on avait laissé avec Inland Empire, sorti en 2006 puis boudé, a expliqué, pendant une interview qu’il donnait au quotidien australien The Sydney Morning Herald, que le cinéma avait changé et qu’il envisageait de ne plus faire de films :

"Beaucoup de films n’ont pas fait de bons scores au box-office alors qu’ils auraient pu être de grands films et les choses qui ont bien marché n’étaient pas celles que je voulais."

Le journaliste a souhaité ensuite clarifier les choses en demandant, sans détour, si Inland Empire était son dernier film. Question à laquelle David Lynch a franchement répondu : "Oui."

Le cinéaste légendaire ne cache donc pas sa déception concernant les motivations d’Hollywood et ne semble tout simplement plus se reconnaître dans les attentes de l’industrie, des spectateurs… Présent depuis maintenant 40 ans dans le milieu, l’annonce de son éventuel départ est un coup dur, notamment pour ceux qui se réjouissaient de voir renaître sa série mythique.

Il y a d’abord eu Eraserhead (Labyrinth man pour sa sortie en France) puis le mythique Elephant Man suivi de Dune et Blue Velvet… un sans-faute qui l’a élevé au rang des cinéastes les plus respectés, atteignant définitivement la consécration avec Mulholland Drive ou Sailor et Lula, film pour lequel il décrocha une Palme d’or au Festival de Cannes de 1990. Et si cette (mauvaise) nouvelle est difficilement imaginable pour les cinéphiles lynchiens, on réalise quand même, que le cinéaste irremplaçable et prolifique n’avait rien sorti depuis dix ans tout de même…

Journaliste cinéma. Experte en Timothée Chalamet, Quentin Tarantino et Martin Scorsese.