Arrêtez tout : Darren Aronofsky a enfin révélé le sens de Mother !

Et c’était pas sorcier du tout, en fait.

Mother ! était sûrement le film le plus clivant de l’année dernière. Il fut un chef-d’œuvre pour certains et un long-métrage grotesque pour d’autres. Le dernier film de Darren Aronofsky aura au moins eu le mérite de créer du débat, autant sur la forme que sur le fond. Différentes théories fusaient et plusieurs lectures étaient rendues possibles : tout le monde voulait ajouter son grain de sel et imposer sa propre vision de l’œuvre.

Quand les uns pensaient à une fable engagée et écologique, d’autres ne juraient que sur une lecture biblique. D’autres, peut-être très nostalgiques de l’époque de Requiem for a Dream, laissaient penser que la drogue était responsable d’hallucinations subies par le personnage principal. D’autres, moins inventifs, misaient sur la carte de la facilité avec le bon vieux "Et si, en fait, tout ça n’était qu’un rêve ?".

Attention, pour ceux qui n’avaient toujours pas choisi leur camp, faites vos jeux : Darren Aronofsky vient de trancher, rapporte Variety :

"Je voulais faire un film qui traite de la nature et de comment nous traitons Mère Nature. Ce que je constate, c’est que nous la traitons de manière terriblement irrespectueuse. Nous la pillons, nous la violons, nous la souillons."

Une clarification qui est loin d’être surprenante (on avait déjà évoqué la piste écolo, en septembre dernier). En revanche, le cinéaste poursuit en expliquant qu’il a également mis une part de lui dans son film :

"Je suis dans chacun de mes films. Je suis le lutteur. Je suis le danseur de ballet. À la fois les personnages de Jennifer Lawrence et Javier Bardem. Je suis tous les personnages dans chacun des films."

Journaliste cinéma. Experte en Timothée Chalamet, Quentin Tarantino et Martin Scorsese.