En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Slender Man, la légende la plus flippante du Net, vient de trouver son réalisateur

Sylvain White, va adapter au cinéma la creepypasta la plus célèbre du Web, l'histoire tentaculaire du Slender Man qui a envahi la pop culture ces dernières années. 

(Capture de l'affiche du documentaire HBO Beware the Slenderman)

Image tirée du documentaire Beware the Slenderman. (© HBO)

Après avoir conquis le petit écran, avec notamment la série Marble Hornets et le docu Beware the Slenderman, qui va bientôt débarquer sur HBO, le phénomène Internet Slender Man va maintenant habiter le grand écran sous la direction de Sylvain White. Le cinéaste franco-américain, auteur de Steppin', est surtout célèbre pour être parvenu à réunir Gérard Depardieu et JoeyStarr sur le même plateau dans La Marque des anges. 

Pour ce nouveau projet, très attendu, le réalisateur travaillera sur un scénario de David Birke, le scénariste du Elle de Paul Verhoeven. Selon Deadline, le film, produit par la société de films indé Screen Gems, entrera en tournage au printemps.

Slender Man, la plus célèbre des creepypasta

Les petites histoires horrifiques et fantaisistes, popularisées sous le terme de "creepypasta", ont connu ces dernières années un succès phénoménal. Ces légendes urbaines, qui circulent à foison sur la Toile depuis l'invention des e-mails et des forums, ne sont pas seulement un moyen étrange de se divertir en échangeant des histoires parlant de cartouches de jeux vidéo démoniaques ou de dessins animés maudits enregistrés entre deux épisodes sur des cassettes VHS.

Certaines de ces histoires ont eu des conséquences sur la vie réelle, notamment celle du Slender Man, mème Internet créé sur un forum en 2009 à l’occasion d’un concours de montage de photos paranormales. La silhouette du Slender Man est longiligne, mais sa légende ressemble un peu à celles du Croquemitaine et du Père Fouettard : il s'attaque en particulier aux enfants, n'a pas de visage et porte un costume. Il observe sa proie avant de la kidnapper avec ses bras interminables pour, bien sûr, mieux la torturer. Très travaillé, le personnage est né le 10 juin 2009 sur l'ordinateur d’Eric Knudsen, appelé Victor Surge derrière l'écran, et n'a cessé d'évoluer.

140606-slender-man-mn-735_297a98e4b78681fe7a932d8c5069f8db.nbcnews-fp-1200-800.jpg

Ce mythe virtuel, qui a donc tout pour faire penser qu'il est bien réel (il a même un compte Instagram !), a déjà traumatisé bon nombre d'enfants. À tel point que cette fable a même conduit deux adolescentes américaines, Morgan et Anissa, à planter 19 coups de couteau dans la chair de leur copine Bella, dans la nuit du 31 mai au 1er juin 2014. Après l'agression, dont Bella est sortie vivante, les deux fillettes de 12 ans ont expliqué à la police qu'elles ne faisaient, par cet acte planifié depuis six mois, qu'obéir au Slender Man, qui leur offrait sa protection contre un sacrifice humain. Un fait divers qui nous rappelle que le glauque fascine.

Même Ryan Murphy et Brad Falchuk, les créateurs d'American Horror Story, ont pensé un temps utiliser cette creepypasta pour leur série horrifique. Vous voyez, le Slender Man est partout.

À lire -> Slender Man : autopsie d’un mème Internet devenu une légende urbaine