Konbini et Tinder s'associent pour vous dévoiler les secrets des plus belles rencontres.

Comment la Gay Pride a changé l’histoire de la communauté LGBTQ+

La Gay Pride, ou Marche des fiertés en France, accompagne la lutte pour l’égalité depuis bientôt 50 ans. Avant le rendez-vous de ce week-end, on fait le point sur un événement qui a rendu le monde plus juste.

(c) PA

Tout commence en juin 1969, l’été de tous les possibles. Dans un bar de New York, le Stonewall Inn, un groupe de personnes lesbiennes, gays, bisexuelles et transgenres se rebelle contre les assauts répétés de la police locale. Les affrontements dureront plusieurs jours, si bien que l’événement devient vite le symbole des luttes pour l’égalité de la communauté LGBTQ+. Un an plus tard, le 28 juin, l’histoire se met en marche : des militants se réunissent dans les rues de New York pour commémorer la rébellion et revendiquer plus de visibilité. La Gay Pride est née et s’apprête à inspirer le monde entier.

En France, une célébration toujours plus grande

(© Tinder)

Encore une année passe et le printemps 1971 voit l’arrivée de la Gay Pride dans les rues de nombreuses villes, dont Paris. Elle est d’abord liée aux mouvements syndicaux du 1er mai puis la communauté LGBTQ+ finit par organiser sa première marche indépendante en juin 1977, entre la place de la République et la place des Fêtes. Mais il faudra attendre le début des années 1980 pour dépasser les 10 000 participants, faisant bientôt de la Gay Pride un événement incontournable. C’est dans cette dynamique qu’en 1982, le président François Mitterrand décide enfin de dépénaliser l’homosexualité en France. À partir de là, la visibilité de la communauté LGBTQ+ ne fera que grandir tandis que la Gay Pride, elle, est devenue une fête populaire qui rassemble bien au-delà des personnes lesbiennes, gays, bisexuelles et transgenres.

La preuve : en 2018, même la Mairie de Paris a son char pendant le défilé ! C’est également le cas de Tinder, qui soutient la communauté LGBTQ+ depuis ses débuts et le montre une nouvelle fois cette année avec son propre char. Il y a un an, l’appli de rencontres a même lancé une nouvelle fonctionnalité, More Genders. Elle permet d’exprimer son identité de genre en étant réellement soi-même, et ainsi faire des rencontres dans un environnement inclusif où toute personne est la bienvenue. "Plus de choix, plus de voix" : une philosophie que Tinder a puisée dans l’héritage de progrès qu’a imposé la Gay Pride à travers le monde et la société.

De la Gay Pride à la Marche des fiertés

(© Tinder)

C’est d’ailleurs dans cet esprit d’inclusion que depuis le début des années 2000, il n’est pas rare d’entendre "Marche des fiertés" plutôt que "Gay Pride". Regroupant les luttes de toutes les sexualités, de toutes les orientations et de tous les genres, l’événement n’a jamais été exclusivement gay. Les associations organisatrices ont donc décidé, en France, d’adopter la Marche des fiertés pour continuer le combat pour l’égalité de toutes et tous.

Car il s’agit encore d’un combat si l’on observe la situation globale de la communauté LGBTQ+ à travers le monde. De nombreux pays continuent de réprimer l’homosexualité et toutes formes d’identités échappant au modèle traditionnel patriarcal. Un décalage d’autant plus fort que dans certains pays européens et anglo-saxons, il y a aujourd’hui des millions et des millions de personnes réunies chaque année pour fêter un événement devenu historique et incontournable. D’énormes progrès ont été accomplis depuis les affrontements de Stonewall qui ont vu naître la Gay Pride. Mais la lutte pour l’égalité réelle est toujours d’actualité.

Konbini et Tinder s'associent pour vous dévoiler les secrets des plus belles rencontres.