En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Comment Amy Schumer est devenue la reine des humoristes américains

La nouvelle comédie de Judd Apatow, Crazy Amy, met en vedette Amy Schumer, l'humoriste américaine qui n'en finit pas de monter. L'occasion pour nous de vous présenter cette jeune femme qui mérite aussi de connaître la gloire chez nous. 

Amy Schumer

Amy Schumer, une femme, une vraie

Aux États-Unis, on ne présente plus Amy Schumer. Star de la chaîne Comedy Central avec son show Inside Amy Schumer, cette comique américaine revendique sans problème son humour trash très porté sur ses propres histoires de cul. Elle est celle qui ose tout – même ramper sur le tapis rouge pendant que Kanye West et Kim Kardashian sont en train de le fouler – et que l'on aimerait avoir comme amie pour boire des verres jusqu'à l'aube, rire de tout et faire absolument n'importe quoi.

Ce mercredi 18 novembre sort Crazy Amy, le nouveau cru de Judd Apatow dont le scénario a été écrit par Schumer herself. Et si les affiches du film sont en ce moment très visibles dans les rues et les stations de métro, peu de gens en France savent vraiment qui est Amy Schumer. Afin de réparer cette injustice, on s'est dit qu'il était temps de vous la présenter.

De "clown de la classe" au Gotham Comedy Club

Amy Schumer est née en 1981 dans l'Upper East Side, quartier chic de Manhattan à New York. Son père est à la tête d'une entreprise qui vend du mobilier et accessoires pour bébés. Son enfance se déroule dans un milieu aisé et joyeux jusqu'à ses 9 ans où sa famille se retrouve en faillite et son père apprend qu'il est atteint d'une sclérose en plaques.

La vie se poursuit à Long Island puis au lycée de South Side à Rockville Centre dans l'État de New York. C'est là qu'Amy Schumer sera nommée par ses camarades "Clown de la classe" et "Pire cauchemar des professeurs". La classe. Elle étudie ensuite le théâtre et obtient son diplôme en 2003 à l'Université de Towson. À ce moment-là, elle joue autant de drames que de comédies, et elle adore ça.

Ayant conscience de son potentiel comique, elle décide de se lancer dans le stand-up. Alors qu'elle marche devant le Gotham Comedy Club à New York, elle décide de tenter sa chance et demande s'il est possible de monter sur scène. Par chance, le club avait besoin d'une première partie pour un show.

Le Gotham Club lui permet d'entamer son histoire avec la chaîne Comedy Central qui diffuse l'émission Live at Gotham dans laquelle apparaît Amy Schumer en 2007. La même année, elle est candidate dans Last Comic Standing, une émission qui a pour but de révéler les nouveaux talents comiques. Elle y restera sept épisodes.

Inside Amy Schumer : la consécration  

Après avoir fait des apparitions dans les séries 30 Rock, Curb your enthousiasm, Girls et quelques films indépendants, Amy Schumer se met à écrire des sketchs pour une série qui sera diffusée sur Comedy Central. Son nom : Inside Amy Schumer. Le premier épisode débarque sur les petits écrans américains le 30 avril 2013 et c'est le début de la consécration pour l'humoriste.

Le show n'est pas une série à proprement parler. Elle est conçue sur le même schéma que Louie, le show de Louie C.K. Les segments humoristiques sont entrecoupés d'extraits de stand-up et de micros-trottoirs pendant lesquels Amy Schumer interroge les passants sur des questions généralement liées au sexe, son sujet de prédilection.

L'humoriste est en effet connue pour aborder le sexe (et ses propres expériences parfois foireuses) avec un ton volontairement explicite. Mais il ne faudrait surtout pas lui apposer l'étiquette d'une "humoriste du cul". Elle n'aime pas ça et nous non plus. Parce qu'Amy Schumer, sous couvert de l'humour, aborde des sujets importants comme la perception du corps des femmes, le viol ou encore le sexisme...

Du sexe mais pas seulement

L'un de ses sketchs les plus brillants est celui qui parodie le célèbre film de Sidney Lumet, 12 hommes en colère. Ici, il n'est plus question de déterminer si un homme est innocent ou non mais de déterminer si une femme, en l'occurrence Amy, est potentiellement assez désirable pour passer à la télé. Le résultat : 17 minutes aussi hilarantes que révélatrices d'un phénomène qui a encore beaucoup de mal à reculer à Hollywood.

Dans le même thème, Amy Schumer a réuni Tina Fey, Patricia Arquette et Julia Louis-Dreyfus pour l'excellent sketch "Last Fuckable Day" autrement dit le jour où une actrice cesse d'être baisable au cinéma. Les hommes ne rencontrent évidemment pas ce problème... (coucou James Bond)

Un autre segment marquant est "Football Town Lights", une parodie de la série Friday Night Lights. Ici, Josh Charles incarne un coach qui impose à son équipe de football une règle surprenante : interdiction de violer. Les joueurs se révoltent et ne comprennent pas la décision de leur entraîneur. Avec ce sketch, Amy Schumer dénonce avec génie la culture du viol qu'elle avait déjà épinglée dans "A very realistic military game" où l'on voyait combien il était difficile pour une femme militaire de dénoncer un viol qu'elle avait subi.

Inside Amy Schumer est donc un formidable moyen pour l'humoriste d'aborder de manière très efficace des sujets très divers tout en faisant rire aux éclats ses spectateurs. Son audace et son humour ont payé puisque la série a remporté un Emmy Award – amplement mérité – en septembre dernier. Le succès est tel que la quatrième saison a été commandée dès le début de la diffusion de la troisième.

Judd + Amy = Crazy Amy

Puisqu'Amy cartonne à la télévision, il était logique qu'elle commence à se faire une place au cinéma. Pour son premier grand rôle, elle s'est associée à un partenaire de choix : Judd Apatow, l'un des rois de la comédie américaine à qui l'on doit 40 ans, toujours puceau ou En cloque, mode d'emploi. 

Amy au scénario et Judd à la réalisation, ça donne Crazy Amy, une comédie qui fait du bien et que l'on vous invite vivement à aller voir en ces temps troubles. Amy Schumer y joue une jeune femme qui aime bien boire (beaucoup, en fait) et qui collectionne les conquêtes. Elle est journaliste pour un magazine un peu douteux et lorsque sa boss (interprétée par la formidable Tilda Swinton) lui demande de faire un sujet sur le sport, elle rencontre un médecin (Bill Hader, comédien au Saturday Night Live) qui va changer sa façon de concevoir une relation. 

Amy Schumer et Bill Hader © Universal

Amy Schumer et Bill Hader © Universal

Même si l'histoire est prévisible, les moments de génie comique sont nombreux – on vous prévient, l'ouverture du film est absolument hilarante – et l'émotion réussit admirablement à se frayer un chemin. Le casting est également un sans-faute. Au passage, mention spéciale au basketteur LeBron James, impeccable dans le rôle du meilleur ami de Bill Hader.

Amy Schumer, c'est celle qui règne actuellement sur la comédie américaine et qui devrait garder sa couronne encore quelque temps. La saison 4 d'Inside Amy Schumer sera normalement diffusée courant 2016. La même année – si l'on est vraiment chanceux – on pourra peut-être voir la comédie que l'actrice est en train d'écrire avec Jennifer Lawrence, sa nouvelle meilleure amie. En attendant de découvrir tout cela, vous avez le temps de rattraper votre retard et de rire parce que finalement, c'est ça le meilleur remède.