En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Dans le cinéma hollywoodien, les femmes sont secrétaires ou professeurs

Une étude publiée sur le site FiveThirtyEight, révèle les professions les plus attribuées aux femmes dans le cinéma hollywoodien et souligne le sexisme qui règne encore dans l'industrie.

Le cinéma a toujours été un moyen de projeter et traduire les fantasmes de la société. À commencer par ceux liés à la gent féminine, pas toujours très reluisants. Depuis bien longtemps, on sait que le septième art compte beaucoup moins de femmes que d’hommes, et ce, que ce soit devant ou derrière la caméra.

On constate par exemple que dans les films, seuls 30% des personnages avec des dialogues sont féminins, que 28% d’entres eux portent des vêtements sexy (contre 7% des hommes) et que 10,7% des longs métrages en général comptent dans leur casting autant de femmes que d’hommes. Par ailleurs, il y a deux fois plus d’acteurs que d’actrices dans le milieu. Mais ce n'est pas tout.

Le journaliste Walt Hickey s'est intéressé de près aux métiers exercés par les femmes dans les films hollywoodiens entre 1995 et 2015, en se basant sur les chiffres de l'OpusData, database qui compile les sorties de films, les performances au box office, et surtout les catégories de métiers exercés par les personnagesEt le résultat est sans appel : non seulement les métiers attribués à la gent féminine ne correspondent pas à la réalité, mais ils contribuent à véhiculer des stéréotypes poussiéreux.

9 infirmi(ère)s sur 10 sont des femmes

Ainsi, l'étude publiée sur le site FiveThirtyEight et relayée par Le journal des femmes révèle que le métier le plus exercé par le sexe féminin à l'écran avec un taux de 89% est... infirmière (doux fantasme masculin), suivi de près par secrétaire avec 81% (tiens donc) et enfin, la femme enseignante vient compléter le podium avec 57%.

info

Le plus affligeant dans tout ça, c'est que même si dans la réalité certaines catégories de métiers enregistrent effectivement plus d'hommes que de femmes, le cinéma fait pire en les rétrogradant. Par exemple, aux États-Unis, 32 % des médecins sont des femmes contre 10% à l'écran, c'est pareil du côté des avocats (30% contre 11%) ou encore à l'armée avec 16 % de femmes dans les rangs contre seulement... 3% au cinéma. 

Alors que le septième art devrait contribuer à faire évoluer la société et la réflexion collective, il serait peut-être temps qu'Hollywood se mette à la page et cesse de cantonner les femmes à des métiers qui continuent d'assoir la domination masculine dans une industrie encore beaucoup trop sexiste.

J’aime bien rigoler à mes propres blagues. Tout ce qui est félin et ciné par ailleurs.