En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

On sait désormais pourquoi Christopher Nolan camoufle autant Tom Hardy dans ses films

Dans une interview, Christopher Nolan a expliqué pourquoi il aimait tant recouvrir le visage de Tom Hardy dans la plupart de ses films.

(Tom Hardy aka Bane dans The Dark Knight Rises. © Warner Bros. Pictures)

C’est l’un des duos les plus tendances du cinéma. Après The Dark Knight Rises, Inception et depuis peu Dunkerque, Christopher Nolan et Tom Hardy prouvent, au regard du succès de leurs films, que leur collaboration est l’une des meilleures choses que le cinéma contemporain ait connue.

Si dans The Dark Knight Rises, Tom Hardy était à peine reconnaissable dans le rôle de Bane, monstrueuse brute, dans Dunkerque, Christopher Nolan entretient de nouveau cet effet avec son personnage, un pilote d’avion emmitouflé dans son uniforme. À l’occasion de la sortie de son film de guerre, le réalisateur a expliqué à The Independant pourquoi il couvrait presque systématiquement son visage par un masque :

"J’ai été plutôt convaincu par ce qu’il a accompli dans The Dark Knight Rises avec seulement deux yeux, une paire de sourcils et un peu de son front. Du coup, je me suis demandé ce que ça donnerait si on lui retirait le front, les sourcils et qu’il ne lui restait plus qu’un œil."

Dans Mad Max: Fury Road, de George Miller, Tom Hardy avait également prouvé qu’il n’avait pas besoin d’afficher entièrement son visage pour transmettre son intensité à travers la caméra. Des acteurs "physiques", qui jouent avec leur corps, n’hésitent pas à perdre ou à prendre des kilos, il y en a pléthore. Mais Tom Hardy les surpasse tous, et ce n’est pas Christopher Nolan qui dira le contraire :

"Bien sûr, Tom étant Tom, ce qu’il arrive à faire avec un seul œil est bien supérieur à ce que le commun des mortels fait passer avec son corps tout entier. C’est là le talent de cet homme, il est extraordinaire."

Effectivement, c’est à cela que l’on reconnaît les grands acteurs.