En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Ce docu sur 2001 : l’Odyssée de l’espace retrace l’impact du chef-d’œuvre

George Lucas, Steven Spielberg, Sydney Pollack… Les grands cinéastes racontent le chef-d’œuvre de Stanley Kubrick qui fête ses 50 ans cette année.

Cette année, 2001 : l’Odyssée de l’espace, film majeur de Stanley Kubrick, fête ses 50 ans. Pour l’occasion, le long-métrage a été restauré et sera projeté au prochain Festival de Cannes, sous la houlette de Christopher Nolan. Pour marquer le coup, quelques salles de cinéma projetteront ce petit bijou de science-fiction, restauré en 70 mm.

Pour patienter, voici un documentaire de Gary Leva d’une vingtaine de minutes sur les coulisses du film. Il a été réalisé en 2007, mais revient sur le devant de la scène aujourd’hui. Images de tournage, interventions de grands réalisateurs (comme George Lucas ou Steven Spielberg), extraits… Standing on the Shoulders of Kubrick revient sur le travail de Stanley Kubrick.

2001 : l’Odyssée de l’espace est un film mythique et intellectuel, qui est considéré comme l’un des plus chers jamais produits, avec ses 10 millions de dollars de budget. Vingt-cinq spécialistes des effets spéciaux et 70 autres techniciens ont bossé dessus. Le tournage s’est étalé sur 7 mois et a ensuite nécessité deux ans de postproduction.

Dans le docu, chacun explique pourquoi ce film est révolutionnaire. S’il a été inspirant pour toutes les générations, son esthétique et ses prouesses technologiques sont soulignées par tous. Par exemple, on peut entendre George Lucas expliquer que 2001 : l’Odyssée de l’espace a été une assurance et une motivation pour créer l’univers Star Wars.

On peut aussi écouter les réactions des cinéastes le jour où ils ont découvert le film. Pour la plupart d’entre eux, c’est la première fois que la science-fiction a été prise au sérieux. On sait aujourd’hui à quel point elle est devenue rentable et importante dans l’industrie du cinéma. Les témoignages offrent donc une nouvelle vision de ce chef-d’œuvre, l’ovni d’antan, que l’on pourra bientôt admirer en salles.