En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Ce qui se passe à Cannes ne restera pas à Cannes. Au coeur de la Sélection Officielle et de la Quinzaine des Réalisateurs avec Konbini.
( © SND )

Cannes 2017 : la belle sélection de la Quinzaine des réalisateurs

Du 17 au 28 mai, au festival de Cannes, la Quinzaine des réalisateurs présentera un programme fabuleux, qui signe le grand retour de Claire Denis, Philippe Garrel, Abel Ferrara, Sean Baker, Carine Tardieu et Chloé Zhao.

Dix-neuf longs, dix courts, cinq premiers films, cinq films français, cinq films américains, trois films italiens et sept films de femmes ! La sélection de la Quinzaine des réalisateurs cuvée 2017 est équilibrée en plus d'être éclectique. Au programme ? De la musique, des documentaires, ainsi que des jeunes cinéastes issus des quatre coins du monde et découverts sur la Croisette font leur grand retour. Cerise sur le gâteau : grâce à Claire Denis, Juliette Binoche, Valéria Bruni Tedeschi, Gérard Depardieu, Bruno Podalydès, Xavier Beauvois et Nicolas Duvauchelle vont ouvrir cette belle sélection avec Un Beau soleil intérieur.

Musique et jeunesse

( Patti Cakes$ © Facebook )

Patti Cakes$, de Geremy Jasper. (© Fox Searchlight Pictures)

La Quinzaine a souhaité se donner un ton musical, en choisissant le documentaire d'Abel Ferrara sur son groupe, Alive in France, et en clôturant sa 49e édition avec le film de Geremy Jasper Patti Cake$ – qui raconte l'histoire d'une jeune rappeuse qui rêve de fame mais qui se voit rattrapée par des obligations familiales.

On note aussi la présence de Bruno Dumont (Ma Loute, P'tit Quinquin), un habitué de l'évènement, qui présente cette fois sa comédie musicale Jeannette, l'enfance de Jeanne d'Arc. Et puisque l'on parle de musique, on se réjouira de retrouver la chanteuse Vanessa Paradis dans un nouveau film : Frost, réalisé par le Lithuanien Sarunas Bartas, toujours reparti bredouille du festival.

Audace et grands retours

Sean Baker, qui s'était fait remarquer avec Tangerine, devrait également s'illustrer au sein de la sélection grâce à un film audacieux, intégralement tourné avec un iPhone. The Florida Project, porté par Willem Dafoe et Caleb Landry Jones (X-men : Le Commencement), raconte des vacances d'été à travers les yeux d'une petite fille de six ans.

La Chinoise Chloé Zhao – qui avait marqué à jamais la rétine des cinéphiles mélancoliques avec Les Chansons que mes frères m'ont apprises – revient avec The Rider, pour nous perdre en plein cœur de l'Amérique. Pour parfaire cette sélection féminine, Carine Tardieu, la femme derrière le sublime Du vent dans mes mollets, a été retenue pour présenter Ôtez-moi d'un doute, avec Cécile de France et François Damiens, une histoire troublante sur des relations père-fils mensongères.

Le monument Philippe Garrel, qu'on avait laissé avec L'Ombre des femmes pourra enfin nous montrer à quoi ressemble son Amant d'un jour, toujours en noir et blanc. Adepte des triangles amoureux, le cinéaste délicat écorche de nouveau les relations d'un père avec sa fille – incarnée ici par la chair de sa chair, Esther Garrel. Fraîchement larguée, la jeune femme qu'elle joue retourne vivre chez son père (campé par Eric Caravaca), et rencontre sa nouvelle compagne, aussi jeune qu'elle...

( © SND )

François Damiens et Cécile de France dans Ôtez-moi d'un doute, de Carine Tardieu. ( © SND )

Voici la sélection des longs-métrages :

  • Un Beau soleil intérieur de Claire Denis (ouverture)
  • A Ciambra de Jonas Carpignano
  • Alive in France d’Abel Ferrara
  • L’Amant d’un jour de Philippe Garrel
  • Bushwick de Cary Murnion et Jonathan Milott
  • Cuori Puri de Roberto de Paolis
  • The Florida Project de Sean Baker
  • Frost de Sharunas Bartas
  • I Am Tot a Witch de Rungano Nyoni
  • Jeannette, l’enfance de Jeanne D’Arc de Bruno Dumont
  • L’Intrusa de Leonardo Di Costanzo
  • La Defensa del Dragon de Natalia Santa
  • Marlina la tueuse en quatre actes de Mouly Surya
  • Mobile Homes de Vladimir de Fontenay
  • Nothingwood de Sonia Kronlund
  • Ôtez-moi d’un doute de Carine Tardieu
  • The Rider de Chloé Zhao
  • West of The Jordan River d’Amos Gitai
  • Patti Cake$ de Geremy Jasper (clôture)

Et la sélection des courts-métrages :

  • Água Mole de Laura Goncalves et Alexandra Ramires
  • La Bouche de Camilo Restrepo
  • Copa-Loca de Christos Massalas
  • Crème de menthe de David Philippe Gagné et Jean-Marc E. Roy
  • Farpoes, Baldios de Marta Mateus
  • Min Borda de Niki Lindroth von Bahr
  • Nada de Gabriel Martins
  • Retour à Genoa City de Benoit Grimalt
  • Tijuana Tales de Jean-Charles Hue
  • Tresnje (Cherries) de Dubravka Turić