En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Les Black Eyed Peas sont en forme avec "Ring the Alarm", un single engagé

Politiquement engagé, ce nouveau titre s’inscrit dans la lignée de leur dernier single, "Street Livin".

Huit ans après leur dernier album, The Beginning, les Black Eyed Peas s’apprêtent à faire leur grand retour. Début 2018, le groupe, désormais composé de will.i.am, apl.de.ap et Taboo, dévoilait en effet "Street Livin'" : un titre aux sonorités hip-hop qui constituait le premier single extrait de leur prochain album. Le trio y dénonçait les brutalités policières et l’incarcération massive des communautés noires et hispaniques aux États-Unis. Un regard critique à l’égard de leur pays, qu’ils poursuivent aujourd’hui avec "Ring the Alarm pt.1, pt.2, pt.3".

Également tiré de leur prochain opus, ce nouveau morceau, qui s’accompagne d’un clip poignant, pointe du doigt le système d’éducation américain, qui aurait selon les trois comparses complètement délaissé les quartiers défavorisés, poussant les jeunes issus de ces milieux à se tourner vers la rue. Interrogé par Complex, will.i.am explique :

"Nous avons écrit ce morceau en 2013 ou 2014, à la suite de l’affaire Ferguson et de toutes ces autres tueries policières. Nous avons tenté de comprendre les raisons pour lesquelles ces événements se sont produits. Et ce dont on s’est rendu compte, c’est que ces meurtres se passent toujours dans des zones où le financement de l’éducation est très faible. Vous ne verrez jamais la police tirer sur un jeune noir non-armé dans un endroit comme Brentwood [un quartier de Los Angeles, ndlr]."

À lire -> Frank Ocean pourrait bientôt faire ses débuts au cinéma

Journaliste indépendante basée à Paris. Musique, mode et tatouage, principalement.