En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Beyoncé salue le combat de la star du foot US Colin Kaepernick pour les droits des Noirs

Le 5 décembre, la superstar de la pop a apporté son soutien à Colin Kaepernick lors de la cérémonie de remise du Muhammad Ali Legacy Award, organisée par le magazine Sports Illustrated.

Tous les ans, le magazine Sports Illustrated décerne le Muhammad Ali Legacy Award, qui récompense la personnalité sportive la plus engagée de l’année. L’édition 2017 de cet évènement s’est déroulée mardi soir, sous l’égide de Trevor Noah, le présentateur du Daily Show de Comedy Central, et a décerné le fameux prix à Colin Kaepernick.

Ce joueur de football américain est à l’origine du mouvement de protestation qui secoue le monde du sport depuis l’été 2016. Il a en effet été le premier athlète à se mettre à genoux pendant l’hymne américain, afin de protester contre les inégalités et les violences subies par la communauté noire aux États-Unis.

Beyoncé a créé la surprise en faisant une apparition à cette cérémonie, après avoir été introduite par Trevor Noah comme "une amie qui admire tellement Colin Kaepernick" qu’elle lui a "demandé de l’infiltrer".

Saisissant l’opportunité de s’adresser à des gens qui n’ont pas forcément compris la raison du geste de Colin Kaepernick, Beyoncé a expliqué la démarche de l’ex-quarterback :

"Il a été dit que le racisme est tellement américain, que quand nous manifestons contre le racisme nous manifestons contre l’Amérique.

Mais soyons très clairs : Colin a toujours été très respectueux des individus qui servent et protègent notre pays, nos communautés et nos familles sans rien demander en retour.

Son message concerne seulement l’injustice sociale d’un peuple historiquement marginalisé. Ne nous méprenons pas."

En plus de cette mise au point, Beyoncé a également remercié Colin Kaepernick pour son "cœur généreux", "ses convictions", et "le sacrifice personnel qu’il a fait". Son engagement politique lui a en effet valu d’être mis à l’écart par la Ligue nationale de football américain (NFL).

Il consacre désormais tout son temps à son combat pour l’égalité aux États-Unis. Cela lui a valu d’être considéré par le magazine Time pour le titre de "Personnalité de l’année" – qui a finalement été remporté par les femmes qui ont brisé le silence sur les agressions sexuelles.

En recevant son prix, Colin Kaepernick a déclaré :

"J’accepte cette récompense, pas pour moi, mais au nom du peuple. Parce que si ce n’était pas pour mon amour du peuple, je n’aurais pas manifesté. Et si ce n’était pour le soutien du peuple, je ne serais pas sur cette scène aujourd’hui."

Il a terminé son discours en confirmant son intention de continuer à travailler pour ceux qui l’ont soutenu.

Traduit de l’anglais par Sophie Janinet