Capital Punishment, le groupe de post-punk de Ben Stiller, va voir son premier album réédité

En attendant, le label Captured Tracks a dévoilé un premier extrait datant de 1982, nommé "Muzak Anonymous”.

Zoolander. (© United International Pictures)

Avant de devenir l’acteur qu’on connaît tous, Ben Stiller a roulé sa bosse comme batteur dans un groupe de post-punk new-yorkais. Délire de jeunesse plus que véritable ambition artistique, le comédien a quatorze ans quand il forme, en 1979, le groupe Capital Punishment avec trois autres copains de classe aujourd’hui reconvertis dans des jobs plus traditionnels : Kriss Roebling (dont les ancêtres ont construit le Brooklyn Bridge au 19e siècle), Peter Zusi (un professeur d’histoire slave), et Peter Swann (travaillant pour la Cour suprême de justice de l’État d’Arizona).

S’il ne paye pas de mine à l’époque, le groupe sort en 1982 un album autoproduit nommé Roadkill, pressé à 500 exemplaires. Peter Swann explique à l’Arizona Republic que le projet est un échec puisque le groupe n’en vend aucun. Pour autant, le label indie new-yorkais Captured Tracks qui s’est intéressé à l’album il y a quelques années vient d’annoncer une réédition de Roadkill qui inclura deux bonus tracks enregistrées en 1979 et 1983. En attendant sa sortie prévue pour le 14 septembre prochain, le label vient de partager le single "Muzak Anonymous” à découvrir ci-dessous.

D’autres découvertes musicales pourraient peut-être voir le jour puisque Peter Swann a expliqué avoir formé avec Ben Stiller un groupe de rap nommé Sucker MC’s qui pourrait promettre de drôles de surprises.

La réédition de Roadkill paraîtra le 14 septembre prochain.