#MeToo aux Golden Globes : les actrices porteront du noir pour dénoncer le harcèlement sexuel

Cette initiative visant à dénoncer le harcèlement sexuel et les inégalités femmes-hommes à Hollywood pourrait se prolonger lors des prochaines cérémonies.

Emma Stone, Meryl Streep et Jessica Chastain. (© Mike Marsland/Mike Marsland/WireImage et Eduardo Parra/WireImage via Getty Images)

Si la révélation de la sordide affaire Weinstein par les enquêtes des journalistes du New York Times et de Ronan Farrow pour The New Yorker en octobre dernier a permis d’ouvrir une brèche – espérons irréversible – à Hollywood, les femmes de l'industrie cinématographique américaine ont décidé de continuer le combat pour leurs droits et leur sécurité. 

Selon une information relayée par le Hollywood Reporter, les actrices attendues à la 75e cérémonie des Golden Globes, le 7 janvier prochain, auraient ainsi fait le choix de se vêtir de noir, afin de dénoncer le harcèlement sexuel - fléau qui ronge depuis trop longtemps le milieu du cinéma et dont beaucoup ont été victimes au cours de leur carrière - ainsi que les inégalités qui perdurent dans le milieu.

Cette couleur de deuil – qui va à l’encontre des codes colorés généralement de mise sur le tapis rouge – apparaît comme un symbole fort et sonne comme l’affirmation de leur identité profonde et le refus d’être uniquement définies par les vêtements qu’elles portent, jusqu’à en être parfois objectifiées.

Jessica Chastain, Michelle Williams, Meryl Streep, Sally Hawkins, Margot Robbie ou encore Emma Stone, toutes en lice pour un Golden Globe, devraient notamment arborer ce signe de contestation. Une initiative engagée qui, après la désignation du mouvement #MeToo comme "personnalité de l’année" par le magazine Time, pourrait se perpétuer lors des cérémonies suivantes, telles que les SAG Awards ou les Oscars.