Les femmes, héroïnes du cinéma américain en 2017

Si la recette du succès aux États-Unis se cache souvent derrière le costume du super-héros, ce dernier ne suffit pas toujours. La preuve en 2017, où incarner une femme au cinéma était également un possible gage de gloire. À moins évidemment qu’elle aussi ne porte une cape.

Emma Watson dans La Belle et la Bête. (© Walt Disney)

Dans la réalité comme dans la fiction, les femmes ont commencé à prendre leur revanche sur une industrie encore menée par les diktats masculins. Comme un point d’orgue à une année riche en affirmation où - portées par le mouvement #MeToo - les femmes ont brisé un silence pesant à Hollywood, ces dernières ont été mises à l’honneur au cinéma : outre-Atlantique, elles sont les têtes d’affiche des plus grands succès cinématographiques de l’année.

En effet, en 2017, le trio de tête du box-office américain est un triptyque féminin : La Belle et la Bête, Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi et Wonder Woman. Les héroïnes de ces films, Belle, Rey et Diana Prince (respectivement incarnées par Emma Watson, Daisy Ridley et Gal Gadot) ont su prouver qu’affublées de robes de princesses ou de tenues de guerrières, elles pouvaient facilement tenir tête aux hommes de leurs entourages et briller dans les premiers rôles dont elles sont encore trop souvent privées.

Et si le podium 2017 est l’illustration de leur ascension, la suite du classement en est la confirmation. Bien que menés par des hommes, tous les films présentent des rôles féminins affirmés, travaillés et badass à souhait, synonymes de réussite au test de Bechdel.

  1. La Belle et la Bête (504 014 165 dollars)
  2. Star Wars, épisode VIII: Les derniers Jedi (445 207 899 dollars)
  3. Wonder Woman (412 563 408 dollars)
  4. Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2 (389 813 101 dollars)
  5. Spider-Man: Homecoming (334 201 140 dollars)
  6. Ça (327 481 748 dollars)
  7. Thor: Ragnarok (310 074 134 dollars)
  8. Moi, Moche et Méchant 3 (264 624 300 dollars)
  9. Logan (226 277 068 dollars)
  10. Fast and Furious 8 (225 764 765 dollars)

Gal Gadot dans Wonder Woman. (© Warner Bros. Entertainment Inc. / DC Comics)

Wonder Woman aura de plus été l’occasion de célébrer le talent féminin hors-champ. Le deuxième volet, prévu pour 2019, permettra probablement à la réalisatrice d’être payée comme ses homologues masculins, fait encore trop rare dans la profession et qu’on espère voir se généraliser.

Dans la lignée, 2018 promet également d’être une terre fertile pour des rôles féminins forts où en solo (Tomb Raider, Annihilation) comme à plusieurs (Black Panther, Ocean’s 8), les actrices sauront - à coup sûr - faire célébrer leurs performances à leur juste valeur.