Le monde d’Hubert Blanz, celui où nous ne voudrions pas vivre

32 Shares

L’artiste allemand Hubert Blanz offre dans ses photos-montages une vision du monde plutôt verre-à-moitié-vide. C’est beau, effrayant, et donne à réfléchir sur notre condition.

Hubert Blanz

Hubert Blanz dans sa série “Roadshow”

Le truc d’Hubert Blanz ? L’architecture et les espaces urbains. Utilisant la photographie d’abord, et la retouche ensuite, l’artiste s’inspire des infrastructures qui brutalisent le monde et s’applique à les rendre encore plus fouillies, insensées et claustrophobiques.

En poussant jusqu’à son paroxysme l’accumulation des constructions massives de l’Homme, les questions sur l’impact que nous avons sur la Terre vont croissantes. Un avertissement funeste non dénué de beauté.

Les photos d’Hubert Blanz

“Roadshow”

“Roadshow”

“Boxenstopp”

“Monokultur”

“X-Plantation”

“X-Plantation”

“Geospaces”

“Fifth Face”

Retrouvez toutes ses photos sur son site, ici.

On vous conseille également :

32 Shares

Geek invétéré de musique, amateur de vidéos pourries ; skater du dimanche et main gauche de Johnson De Christensen.

> Posts : 360

Je veux recevoir plus de news !

Inscrivez-vous à la Newsletter Konbini,
et ne ratez plus jamais une info.