Archive for the ‘3.0’ Category:

Wikipédia bientôt en version papier ?

En treize années, l’encyclopédie participative Wikipédia est devenue une référence indéniable en termes de connaissance et de savoir sur Internet. Son contenu, colossal, se lit dans 287 langues et l’encyclopédie 2.0 vient de dépasser les 30 millions d’articles. Pour autant, cela n’a pas effrayé un groupe de développeurs allemands qui s’est lancé un défi sans commune mesure : faire de l’encyclopédie numérique une encyclopédie papier.

Une équipe de développeurs Allemands, à l’origine du projet, a lancé un appel au don via le site Indiegogo. Son but ? Récolter les 50 000 dollars (soit plus de 35 000 euros) nécessaires à la mise en oeuvre de l’impression titanesque, pour un tirage à un millier d’exemplaires. Une fois leur oeuvre financée, ils comptent présenter ce travail à la conférence Wikimania 2014 qui aura lieu à Londres. Si elle voit le jour, cette publication s’appréciera en version anglaise et comptera 1200 pages.

Le but ? Se représenter de manière concrète la web-encyclopédie. L’équipe justifie ainsi sa campagne de crowdfunding : “Nous pensons que la meilleure façon d’expérimenter la taille de Wikipedia, c’est de transformer l’encyclopédie en support physique de livres”. Aussi, ce pavé servirait à honorer les 20 millions de bénévoles qui ont contribué à la constitution de Wikipédia. Un projet massif.

YouTube dépasse officiellement les limites du full HD

Début 2010, YouTube annonce une révolution, bien que discrète, en permettant aux utilisateurs d’uploader des vidéos en qualité 4K. La 4K ? Un format proposant des images de 3840 x 2160 pixels, soit quatre fois la “Full HD” en 1080p déjà proposée (1920 x 1080 pixels).

Seulement, pour accéder à cette qualité il fallait sélectionner le format “original”, et seulement sur les vidéos qui proposaient la 4K – chose pas toujours évidente à savoir et même plutôt rare. C’est donc à l’occasion de la célèbre “Consumers Electronic Show” aka CES [grande convention où toutes les plus grandes marques d'électronique viennent présenter leurs innovations, ndlr], que Google, maison mère de YouTube, a annoncé la démocratisation du 4K.

Impression d’écran de la nouvelle bande-annonce de la saison 2 d’House of Cards proposée en 4K

On ne va pas se mentir, pour beaucoup d’entre nous, cela n’a pas un grand impact. La résolution de la plupart des écrans d’ordinateurs portables n’est pas suffisante pour voir la différence avec la HD classique. Pour l’instant. Car à l’heure actuelle se livre plusieurs batailles sur le terrain de la HD.

La guerre des pixels…

Cela se passe d’abord au niveau des écrans. De plus en plus de constructeurs offrent une qualité supérieure à la full HD. On l’a vu récemment avec les nouvelles gammes de Macbook à écran Rétina, ou sur des moniteurs de bonnes qualités, mais aussi sur de nombreuses tablettes et même prochainement sur des smartphones!

En ce moment, on tourne autour du format 2560 x 1440 pixels, d’où la décision de la marque de proposer également ce format. Pour ce qui est de la 4K, cela concerne plus les écrans de télévision, bien que cela soit encore assez marginal (très récent donc relativement cher, et surtout un manque de contenu). Mais alors, pourquoi propulser les vidéos 4K sur le devant de la scène?

… du cinéma aux services de VOD

Ce que l’on ne sait pas forcément, c’est que la 4K est en passe de devenir une norme de base pour l’industrie cinématographique. De plus en plus de films sont directement tournés sous ce format. Et d’un point de vue technologique, quelques smartphones proposent déjà des vidéos qualité 4K et ce n’est que le début. De fait, Youtube prend les devants et gagne un large avantage sur ses concurrents. Seul soucis, il n’y a aucun support physique disponible pour la 4K.

Même un disque Blu-ray dernière génération ne pourrait pas héberger un tel film. Imaginez, on parle de 1Go par minute stockée. Le seul moyen de se procurer ses films au format gargantuesque est de passer par la VOD. Sony a déjà sauté le pas avec son “Ultra HD Media Player” et Netflix qui en propose déjà, a annoncé que la saison 2 d’House of Cards sera en 4K. Pour en voir une petite démonstration, la nouvelle bande-annonce de cette dernière est elle aussi disponible en ce format. Il suffit de cliquer sur la petite roue des paramètres en bas à droite de la vidéo et de sélectionner le mode “2160p -4K”. On vous laisse essayer.

Violences conjugales : le phénomène “Fred et Marie”

Profitant de la journée internationale des violences faites aux femmes le lundi 25 novembre, Najat Vallaud-Belkacem a annoncé un plan de 66 millions d’euros contre les violences conjugales. Parmi les annonces fortes : 1.650 places d’hébergement supplémentaires, le doublement des effectifs de travailleurs sociaux dans les commissariats et gendarmeries ainsi que des mesures pour favoriser les plaintes et améliorer le recueil de preuves en cas de viol.

La ministre du Droit des femmes soutient mordicus son projet qui vise à “empêcher que les violences se forment” en amont et à “sortir les victimes de ce cycle infernal”. Bref,prévenir la formation des violences notamment par l’éducation et la sensibilisation du grand public”, comme elle l’a déclaré vendredi.

Mais si la ministre fait de la violence conjugale son cheval de bataille, elle doit son meilleur outil de communication à une vidéo belge datant du 20 avril 2012 et n’ayant rien à voir avec la campagne de sensibilisation du gouvernement.

15 minutes dans la peau d’une femme soumise

Produite par la Direction de l’Égalité des Chances de la Fédération Wallonie-Bruxelles, ce court métrage de fiction de 15 minutes se veut un support “ludique” et pédagogique pour soutenir l’action de cet organisme contre les violences faites aux femmes. Le film dispose de son propre site Internet et les protagonistes du film ont même chacun un profil Facebook pour ajouter à la véracité du propos tenu et renforcer l’interactivité.

Le film présente un couple dans son quotidien. Mais pas un couple comme les autres : Fred et Marie vivent une situation de violence conjugale psychologique. Et comme le clame le sous-titre de la vidéo : “Pour un couple sur huit, ceci n’est pas une fiction”.

On assiste alors, dans l’impuissante position de téléspectateur, à la mise en scène dérangeante d’un ménage particulièrement déséquilibré. Fred, péremptoire, impose ses choix et sa vision des choses, n’hésitant pas à agir violemment. Marie, complètement manipulée par Fred, est alors dans la position d’une femme soumise à son compagnon, alternant crises de larmes solo et syndrome de Stockholm flippant.

Avant ce week-end, où elle a semble-t-il été exhumée, la vidéo en était à un peu plus de 100.000 vues sur YouTube. Au dimanche 24 novembre, les statistiques de la plateforme comptaient 165.336 vues. Aujourd’hui, la vidéo Fred & Marie a été visionnée près de 330.000 fois.

On observe un pic de vues significatif fin novembre (Capture d’écran YouTube)

… ainsi qu’un pic de partages parallèlement fort (Capture d’écran YouTube)

Petite leçon de viralité

Entretemps, Fred et Marie a été relayé par de nombreux sites : le site féminin Madmoizelle.com, le forum des Maternelles, l’émission de France 5, ou encore des sites de contenu vidéo comme Last-video.com.

Sur Twitter, la déferlante de tweets au sujet du film Fred et Marie est impressionnante, et ce depuis le 24 novembre seulement. Politiques, journalistes, ou encore le collectif “Osez le féminisme” partagent la vidéo ayant très souvent la même source : harcelementmoral.wordpress.com, le blog d’un organisme de lutte contre la violence psychologique. L’association avait posté l’article pour propager cette vidéo devenue virale le 24 mars 2013.

Résultat : plus de 10.000 partages sur Facebook et 540 tweets, sans compter 177 commentaires sous l’article. Le post apparaît logiquement comme l’un de ceux les plus consultés sur le blog.

Les statistiques de partage de l’article qui héberge la vidéo Fred et Marie ont bondi en peu de temps. (Capture WordPress)

Circuit Scribe : le stylo conducteur d’électricité

Les cours de technologie vous ont sûrement laissé un souvenir impérissable des circuits imprimés. Diodes, résistances, condensateurs et transistors faisaient alors partie du champ sémantique compliqué des composants électroniques. Demain, il se pourrait que le stylo Circuit Scribe rende tout à fait désuètes vos années collège.

(Crédit image : Kickstarter/Circuit Scribe)

Circuit Scribe est un simple stylo bille. Il relie vos composants électroniques entre eux grâce à une encre originale qui rend l’art du circuit imprimé aussi évident que le dessin : l’encre de Circuit Scribe conduit l’électricité aussi facilement qu’un fil d’étain.

Conçu pour tous les âges, il fait l’objet d’un projet Kickstarter qui a déjà séduit près de 5.300 crowdfounders. En cinq petits jours, Brett Walker et Analisa Russo, ses créateurs, ont vu Circuit Scribe pulvériser son objectif de 85.000$ de récolte de fonds pour afficher un total de dons s’élevant à plus de 270.000$. Un véritable plébiscite puisqu’il reste 36 jours au projet pour continuer à se faire financer sur Kickstarter.

Une vidéo en stop motion réalisée à partir de 852 comptes Instagram

Créer à partir du chaos : voilà quelle aurait pu être l’accroche de  la dernière création de Thomas Jullien, un réalisateur français. Dans une vidéo d’à peine deux minutes, on voyage dans le monde entier, de Paris à New York en passant par Berlin, Londres et un stade de foot à Barcelone. Mais Thomas Jullien n’est pas à l’origine des contenus de ce stop motion accompagné d’un morceau de The Black Keys. Derrière, il y a 852 images prises par 852 utilisateurs Instagram. Lui, il a tout monté pour réaliser un visuel cohérent.

L’idée : pointer du doigt l’apparition de tendances sur le service de partages de photos. Pour être plus clair : quand on cherche des images en fonction d’un lieu donné sur Instagram, on tombe souvent sur les mêmes angles et les mêmes manières de cadrer. Il ne restait plus au Français que de les compiler pour raconter une histoire, une évolution dans le temps comme dans l’espace. Au final, qu’importent les filtres, les différentes façons de voir la réalité (lorsqu’elles sont “téléchargées” sur Internet) se révèlent être les mêmes.

Comme le précise le réalisateur :

Le résultat est un court métrage produit par la foule qui montre les possibilités sans fin d’un réseau social.

Infographie : Paris, ville la plus surveillée de France

La première fois que la France voyait à nouveau Abdelhakim Dekhar, surnommé le “tireur fou” par les médias, c’était à l’aide d’une image de caméra de vidéosurveillance (more…)

Video : “Idiots”, critique d’Apple et de l’obsolescence programmée

Big Lazy Robot, ou BLR, est une agence de création de contenu vidéo. Comme son nom l’indique, les gens qui y travaillent ont un faible pour les robots et autres machines. Que ce soit pour des publicités Audi ou bien Nike, l’agence met souvent en scène des machines humanoïdes, métaphores amusantes de notre propre existence.

Aujourd’hui, c’est pourtant le contraire d’une publicité que BLR a créé. Avec le court-métrage iDiots, l’agence met en scène une société de petits robots qui achètent tous le même smartphone…

IDIOTS from BLR_VFX on Vimeo.

Les robots s’amusent comme de petits fous avec les multiples fonctionnalités du téléphone (on reconnaît sur leurs écrans les selfies, Nyan Cat, une application qui fait le bruit d’un fouet lorsqu’on secoue le téléphone…), les robots se font brouiller les ondes de  leur nouveau jouet par une autre machine, elle aussi marquée du logo de la marque de leur smartphone. Une solution : en acheter un à nouveau.

Une charge en règle, futée et amusante contre Apple et l’obsolescence programmée.

La Terre du Milieu a sa carte interactive

C’est le 11 décembre que Le Hobbit : La désolation de Smaug viendra compléter les aventures passionnantes de Bilbon et de sa compagnie d’aventuriers. Pour faire patienter les fans d’heroic fantasy, la Warner s’associe à Google Chrome pour développer une carte interactive de la Terre du Milieu.

Au menu : des informations sur les personnages et les lieux qui peuplent le continent des personnages de la saga de Tolkien, mais aussi leur situation en parallèle de l’épopée de Bilbon. Mais l’interaction ne s’arrête pas là : de petits jeux peuplent aussi la carte, comme celui où il s’agit de faire fleurir des végétaux à Fondcombe ou bien d’échapper aux terribles trolls qui menacent de stopper net le voyage du Hobbit et de sa troupe de nains.

On vous souhaite un bon jeu et surtout une bonne promenade.

Kano, l’ordinateur open source à construire soi-même

Deux Américains ont créé Kano, un ordinateur open source à monter soi-même. Très abordable (99$), il est destiné à tous et a déjà séduit près de 4.000 personnes sur Kickstarter. (more…)

Melissa Bachman, chasseresse chassée du net

La chaîne américaine Pursuit Channel est un peu notre Chasse et Pêche à nous : une antenne dédiée aux “activités extérieures”. Une personnalité de cette chaîne fait l’actualité depuis quelques jours : Melissa Bachman, présentatrice de l’émission “Winchester Deadly Passion” (ou “Passion mortelle pour Winchester”, la célèbre marque d’armes à feu).

Melissa Bachman, 25 ans, prend son rôle d’animatrice tellement à coeur que c’est elle-même qui chasse les animaux dans l’émission. Ours, zèbres, alligators, orignacs… La faune sauvage ne semble avoir aucun secret pour elle et le programme termine toujours avec la jeune femme posant fièrement aux côtés de la bête abattue, dans la plus pure tradition des clichés de chasse qui montrent la dépouille de l’animal comme un trophée, une fierté… et finalement la toute-puissance ostentatoire de l’homme (ou la femme) sur l’animal.

Le 1er novembre, cette jeune fille du Minnesota a posté le cliché de trop. En cause, le tweet ci-dessous.

Melissa Bachman y exhibe la carcasse d’un lion chassé en Afrique du Sud. En légende, elle ajoute : “Une journée de chasse incroyable en Amérique du Sud !  Tir à 55 mètres sur ce magnifique lion mâle… Quelle chasse !” .

Il n’en fallait pas plus pour que ses détracteurs montent au créneau. Une pétition sur change.org, initiée par une habitante d’Afrique du Sud, a déjà rassemblé plus de 420.000 signatures pour que la chasseresse ne puisse plus entrer sur le territoire de son pays. Mais les Sud-Africains ne sont pas les seuls à s’indigner.

Une autre pétition, américaine celle-ci, a été lancée sur gopetition.com. Elle est relayée massivement par la page Facebook au titre plus qu’explicite “Stop Melissa Bachman“. À l’heure de la rédaction de cet article, cette page a déjà dépassé le seuil des 262.000 likes. Son message est clair :

Arrêtez la chasse pour les trophées. Arrêtez d’assassiner la faune pour le sport. Arrêtez Melissa Bachman et les gens comme elle de presser sur la gâchette.

Cartouche de présentation de l’émission “Winchester Deadly Passion”.

Traquée sur le net

La critique de l’émission “Winchester Deadly Passion”, de la chasse comme un sport et de l’animatrice elle-même, a pris tellement d’ampleur que Melissa Bachman a tout simplement… disparu d’Internet. Très présente sur les réseaux sociaux par le passé, la jeune femme semble avoir déserté son compte Twitter qu’elle a alimenté le 11 novembre pour la dernière fois. La dernière mise à jour de sa page Facebook remonte, elle, au 13 novembre.

Il n’en fallait pas plus pour qu’une contre-réaction s’opère : une page Facebook de soutien à l’animatrice passionnée de chasse s’est créée, avec pour nom “Show support for Melissa Bachman and resist anti-hunting abuse”. Pour l’instant, elle a été “likée” par plus de 42.000 soutiens à la présentatrice. La page argumente que cette chasse au lion qui a soulevé la polémique s’est produite légalement, que la viande n’a pas été gaspillée et que toutes les retombées financières ont bénéficié à la communauté locale.